Sous la porte qui chuchote ✍🏻 T.J.Klune

par Clemence

4ème de couverture

Bienvenue dans notre salon de thé La Traversée de Charon.

Le thé y est chaud, les scones bien frais et les morts, juste de passage.

Wallace Price n’est pas ce que l’on peut appeler « un personnage sympathique »… loin de là même. Vous ne pleurerez sûrement pas en apprenant qu’il vient de mourir. Mais lorsqu’une femme se présentant comme une faucheuse vient le chercher à ses propres funérailles, Wallace a du mal à accepter son funeste destin.

Au lieu de le conduire vers l’au-delà, la faucheuse l’emmène dans un petit village où se trouve un salon de thé pas comme les autres. Hugo, le patron de l’établissement, y aide les âmes à passer de l’autre côté. Wallace n’est absolument pas prêt à abandonner la vie qu’il a à peine vécue et avec l’aide de Hugo, il découvre enfin ce qui lui a manqué dans le passé.

Mais un jour, le Directeur – un être mystérieux et puissant – annonce à Wallace qu’il devra effectuer dans une semaine la traversée vers le monde des morts. Ce dernier entreprend alors de vivre toute une vie en sept jours. Y parviendra-t-il ?

Ressentis à la lecture : 😊🤔🥱😁

Certains ont des croyances. D’autres imaginent.

Depuis toujours la mort me fascine, enfin, surtout ce qui passe après. Que devenons-nous une fois que la respiration cesse ? que le cerveau s’arrête ? que le cœur a lâché son dernier battement ?

L’être humain a toujours cherché à y répondre que ça soit via la religion, la philosophie ou l’écriture. Certains ont des croyances. D’autres imaginent. C’est ce à quoi s’essaie T.J.Klune. Avec succès.

S’il parle de la mort et de l’après, c’est surtout une belle histoire sur la vie et l’importance d’en profiter. Rien de glauque. Bien au contraire, c’est plein de bons sentiments, un poil trop pour vraiment donner à cette lecture un retour dithyrambique.

« Peut-être était-ce parce que les étoiles brillaient et s’étendaient à l’infini sur la voûte céleste. Ou parce qu’il n’avait jamais eu une conversation comme il venait d’en avoir une avec Hugo : honnête, ouverte. Vraie, à l’écart de l’agitation et du bruit d’une vie fabriquée. Ou tout simplement parce qu’il découvrait la vérité en lui. »

📚

Lecture surprenante

Même en ayant lu la 4eme de couverture, j’ai été surprise. Ce n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais. De la fantasy certes, mais légère (si ça se dit). Essentiellement, parce qu’on se situe après la mort et qu’il y est question de fantômes. Mis à part ça, rien de très magique. Mais cela suffit à nous faire déconnecter et nous emmener dans cet au-delà avec un personnage fort peu sympathique.

Dans ce huis clos, l’auteur nous fait vivre leurs évolutions. Les colères, la tristesse, les questionnements, l’amour, l’apaisement et tout ce fait que nous sommes des êtres humains. Un joli rappel à profiter de la vie tant que c’est possible. Un beau message de faire attention à ceux qui nous entourent.

Pourtant, il manque un je ne sais quoi pour en faire un coup de cœur : des longueurs, des personnages un peu trop simples à l’évolution trop rapide et drastique et un peu trop de bons sentiments. Cela reste, cependant, une lecture agréable et fluide. J’ai passé un bon moment tout en légèreté en sa compagnie.

📚

L’avez-vous lu ? Est-ce qu’il vous tente ?

Poursuivre la lecture ...

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus